‘Grants Cancer Prevention’

‘Grants Cancer Prevention’

Mieux vaut prévenir le cancer que de le guérir (*)

La Fondation contre le Cancer étend son soutien aux projets de prévention

Depuis 2022, la Fondation contre le Cancer finance des projets de recherche portant sur la prévention primaire et les dépistages (prévention secondaire). En effet, le nombre de cancers continue d’augmenter en Belgique, alors qu’il existe des preuves très concrètes que la prévention peut faire une vraie différence. Il y a donc un réel besoin de financer la recherche en matière de prévention. C’est ce qui ressort du Baromètre belge du cancer, du European Beating Cancer Plan de l’UE et de l’UICC (The Union for International Cancer Control). Au niveau mondial, seuls 9 % du budget total de la recherche sur le cancer sont consacrés à des projets de prévention. C’est bien trop peu !

Le 27 avril, la Fondation contre le Cancer lance donc un appel à projets national pour l’attribution de « Grants Cancer Prevention « . En plus de la recherche sur la prévention du cancer, des projets opérationnels peuvent également être soumis. 

La Fondation contre le Cancer se doit d’investir dans la prévention, sachant que les principaux facteurs de risque du cancer sont identifiés, et que 40% des cancers pourraient être évités.

La prévention est l’une des trois missions de la Fondation contre le Cancer, en plus du financement de la recherche scientifique et du soutien aux personnes atteintes d’un cancer et à leurs proches. La prévention est essentielle, surtout quand on sait qu’un mode de vie sain peut réduire le nombre annuel de cas de cancer. En Belgique, on estime cette diminution à 28 000 diagnostics en moins.

Une étude scientifique approfondie, coordonnée par l’IARC, a abouti à 12 recommandations clés. Le Code européen contre le cancer a été rédigé par des oncologues, des scientifiques et d’autres spécialistes, dans le but d’informer les citoyens européens et leurs gouvernements sur les moyens efficaces de prévenir le cancer. On estime que 40 % des cas de cancer sont dus à l’exposition à des facteurs de risque qui peuvent être réduits par des changements de comportement et de mode de vie.

               » Le cancer le mieux soigné sera toujours celui qu’on aura pu éviter. C’est pourquoi, la prévention est essentielle et les résultats de ces projets permettront de faire les bons choix en matière de mesures de prévention du cancer. « – Els Decoster, PhD manager Département Grants

La Fondation contre le Cancer consacrera 2 millions d’euros aux projets sur la prévention

La Fondation contre le Cancer prévoit une enveloppe de 2 millions d’euros pour soutenir les projets les plus prometteurs dans le domaine de la prévention en Belgique. L’appel est divisé en deux catégories :

Grants Cancer Prevention Research 

1 700 000 euros seront alloués à des projets de recherche sur la prévention primaire et secondaire. La prévention primaire étudie comment s’attaquer aux facteurs risques (tabagisme, alcool, obésité, manque d’exercice, alimentation déséquilibrée, exposition aux rayons UV, etc.).

Dans le cadre de la prévention secondaire, il s’agit d’étudier comment améliorer les dépistages existants ou développer de nouvelles formes de dépistage pour les personnes présentant un risque particulier. Ce montant est réparti entre plusieurs projets, allant de 100.000 à 400.000 euros, sur une période de 2 à 4 ans.

Grants Cancer Prevention Operational

Désormais, des projets opérationnels peuvent également être proposés : 300 000 euros seront alloués pour soutenir les projets qui favorisent les changements de comportement ou la détection précoce du cancer et qui permettent une meilleure mise en œuvre des recommandations en matière de prévention primaire et de dépistage. Ce montant sera réparti entre plusieurs projets, allant de 10 000 à 50 000 euros, sur une période de 1 à 2 ans.

L’appel à projet s’ouvre le 27 avril et les candidatures doivent être déposées au plus tard le 17 août 2023. A partir de 2023, les autorités locales peuvent également soumettre des candidatures en coopération avec des établissements de santé. Les résultats seront annoncés à la mi-décembre.

L’équipe du professeur Frederic Kridelka du CHU de Liège faisait partie des lauréats de 2022. Son projet de recherche vise à innover dans des modes de prélèvement de cellules anormales du col utérin, avec, à terme, la proposition d’un test urinaire facile à réaliser chez soi.

« Le cancer du col utérin est l’exemple même du succès potentiel d’une politique de prévention bien organisée. Aujourd’hui, c’est seulement 50% des patientes qui se soumettent à un frottis régulier de dépistage et la maladie atteint encore 700 femmes annuellement en Belgique. Un autotest à domicile est actuellement évalué. Il permettrait d’éviter la visite gynécologique, et la pratique du frottis parfois redoutée, ou pour certaines femmes, simplement difficile à accepter. L’idée est de malgré tout permettre le dépistage, augmentant de manière significative la couverture de la population. On va essayer d’aller toucher entre 20% et 30 % de patientes supplémentaires, chaque gain étant un nombre de patientes qui ne seront pas exposés à la maladie. »

L’équipe du professeur Guido Van Hal, de l’université d’Anvers, était aussi sélectionnée en 2022 pour mener des recherches sur la participation aux dépistages du cancer du sein chez des patientes issues d’environnements socioéconomiques moins favorisés.

« Le dépistage du cancer du sein sauve des vies, cela a été clairement démontré. Mais la moitié des femmes concernées ne participent pas au programme de dépistage en Flandre. Cela concerne surtout les femmes issues des groupes socio-économiques moins favorisés. Grâce à la Fondation contre le Cancer, nous pouvons remédier à cette situation : en envoyant des invitations de rappel spécialement conçues pour cette cible, nous espérons obtenir une meilleure participation chez ces femmes plus difficiles à toucher ». Prof Guido Van Hal, Université d’Anvers

(*) *Mais la recherche de traitements novateurs et performants reste tout aussi importante !

RESSOURCES LIÉES