Éviter l’excès de soleil

Éviter l’excès de soleil

Le soleil : un équilibre à trouver

Les bienfaits du soleil sont incontestables pour notre santé. Les rayons UV sont source de vitamine D qui est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme et à la consolidation des os et des dents. Le soleil stimule également la production de sérotonine, l’hormone qui influence notre moral. La lumière du soleil a un effet régulateur sur notre sommeil et l’humeur ainsi que bien d’autres effets positifs. Mais, pour profiter sans danger de ces bienfaits, il est essentiel de se protéger des rayons UV.

Toute exposition aux UV endommage notre ADN. Les cellules de notre peau n’ont pas la capacité de réparer tous les dommages. Certaines lésions peuvent évoluer en cancer.

Une exposition excessive aux rayons UV provoque :

    • des coups de soleil, des brûlures, des rides, des taches pigmentées
    • des lésions aux yeux comme la cataracte et le cancer de l’œil
    • le cancer de la peau (mélanome), les cancers de la peau non-mélanomes, le cancer de la lèvre, le cancer de l’œil

3 conseils pour profiter du soleil en toute sécurité

Je me méfie du soleil où que je sois et quoi que je fasse !

Faire attention au soleil ne se limite pas aux vacances à la mer ou à la montage ! Il est important de suivre les conseils dès que l’indice UV est de 3 ou plus. Que l’on soit dans son jardin, sur une terrasse, au travail à l’extérieur, en promenade, au sport, lors de loisirs ou de sorties, nous devons nous protéger.

Savez-vous que :

  • les rayons UV traversent les nuages, le brouillard ou la brume
  • l’eau, le sable, le béton et la neige ainsi que d’autres surfaces réfléchissent les rayons du soleil et en augmentent la puissance
  • l’ombre est la meilleure protection contre le soleil. Il est important de rester dans un endroit ombragé surtout entre 12h00 et 15h00
  • nos vêtements nous protègent du soleil: portez un chapeau à bords larges, des lunettes de soleil et des vêtements couvrants
  • aucune crème solaire ne protège suffisamment. Elle doit venir en complément des autres mesures que sont l’ombre et les vêtements
  • Lors de baignades, il faut appliquer une crème solaire qui résiste à l’eau et renouveler son application dès la sortie de l’eau après s’être séché. Cette recommandation est aussi valable pour toute activité qui provoque de la transpiration (marcher, courir, jardiner, etc.). L’application de crème solaire est à renouveler toutes les 2 heures.

Veillons à avoir toujours une protection adaptée !

Je surveille l’indice UV

L’indice UV mesure la puissance du rayonnement ultraviolet qui atteint le sol. Il varie en fonction du moment de l’année, de la météo, des heures de la journée et de la localisation. A partir d’un Indice 3 (modéré), il faut limiter l’exposition, porter des vêtements de protection et appliquer de la crème solaire sur les zones exposées (indice min 30, idéalement 50).

En Belgique, dès le mois de mars et jusqu’à fin octobre, même par temps nuageux, si l’indice UV est de 3 ou plus, nous devons nous protéger !

Téléchargez l’application gratuite SunSmart Global UV !

Je connais ma peau et la protège

Pour bien nous protéger du soleil, il est important de connaître notre type de peau. Si notre peau rougit au soleil plus qu’elle ne bronze, il est essentiel de redoubler de vigilance.

Tous les types de peau subissent les dommages du soleil et doivent être protégés !

Dès que l’indice UV est de 3 ou plus, il faut limiter l’exposition, porter des vêtements de protection et appliquer de la crème solaire (Indice min 30) sur les zones de peau exposées.

Les crèmes solaires doivent avoir un indice de protection de minimum 30 avec filtres UVA et UVB. Si la peau transpire ou si vous vous baignez, il faut appliquer une crème solaire résistante à l’eau et répéter l’application après avoir séché la peau.

Attention : Aucune crème solaire n’offre une protection suffisante ! Les premières mesures de protection sont l’ombre et les vêtements. Les crèmes solaires sont à appliquer comme mesure de protection supplémentaire sur les zones de peau exposées.

Téléchargez l’application gratuite SunSmart Global UV !

Ou vérifiez l’indice UV

Je n’expose pas mon enfant au soleil

Quel que soit le type de peau d’un enfant, sa peau est plus fine et plus fragile que celle d’un adulte. Elle n’est pas capable de se défendre contre les UV. Les études montrent qu’une exposition excessive au soleil pendant l’enfance peut provoquer des cancers de la peau à l’âge adulte.

Un enfant de moins de 1 an ne doit jamais être exposé !

S’il sort au soleil, il doit toujours être protégé de vêtements longs, lunettes de soleil, chapeau et crème solaire écran total. Pour les enfants plus âgés, il faut rester très vigilant en limitant l’exposition et en appliquant des règles strictes de protection.

Je ne recours pas aux bancs solaires

En faisant usage du banc solaire (solarium), on augmente jusqu’à 75% les risques de développer un cancer de la peau. De plus, il provoque un vieillissement prématuré de la peau et abîme les yeux.

Contrairement à ce que certains disent :

    • les séances de bancs solaires ne préparent pas la peau au soleil
    • le banc solaire n’est pas une alternative au manque de soleil pour produire de la vitamine D

En attendant l’interdiction pure et simple du banc solaire pour tous, il est important de noter qu’il est déjà interdit :

    • aux moins de 18 ans
    • aux personnes qui ont une peau claire de type 1
    • aux personnes qui ont eu un cancer de la peau
    • aux personnes qui prennent des médicaments augmentant la sensibilité aux UV

Je surveille ma peau

Il est important d’être attentif à tout changement d’un grain de beauté ou à l’apparition d’un nouveau. En cas de doute, il faut consulter un dermatologue ou un médecin.

La règle ABCDE pour avoir sa peau à l’oeil

Vous devez consulter un médecin si vous observez une tache pigmentaire répondant à un ou plusieurs critères suivants :

  • Asymétrie : une tache de forme asymétrique, irrégulière par sa taille et/ou son épaisseur
  • Bords : le contour de la tache est/devient irrégulier, en un ou plusieurs endroits
  • Couleur : au début, souvent très foncée, ultérieurement toutes les couleurs mélangées (brun clair ou foncé, rouge, bleuté, noir, …)
  • Dimension : un diamètre supérieur à 5-6 mm
  • Évolution : la lésion change d’aspect, de taille, de couleur, d’épaisseur

Plus d’infos pour reconnaître un mélanome

Autre lien utile

FAQ
Questions fréquentes

Pourquoi associe-t-on soleil et vitamine D ?

La principale source de vitamine D est la lumière du soleil. La quantité de vitamine D synthétisée dans la peau varie d’une personne à l’autre. Elle dépend de l’âge, de la pigmentation de la peau et de la durée de l’exposition. L’intensité et la longueur d’onde du rayonnement ultraviolet (UV), ainsi que la surface de peau découverte, jouent également un rôle.

Pour une personne en bonne santé, on estime qu’environ 20 minutes d’exposition au soleil par jour, du visage et des mains, suffit pour assurer la production nécessaire de vitamine D.

La vitamine D peut également être obtenue en mangeant certains aliments comme la viande, les produits laitiers, les poissons gras, les margarines et graisses enrichies en vitamine D.

Il existe aussi des compléments alimentaires en vente libre. Attention, il est vivement recommandé de ne les prendre qu’après avis médical. Un excès de vitamine D peut être toxique voire mortel.

Tous les rayons UV sont-ils dangereux ?

OUI, tous les rayons UV sont nocifs pour la peau. Les ultraviolets de type A ou UVA (longueur d’onde entre 315nm et 400nm) ainsi que les ultraviolets de type B ou UVB (longueur d’onde entre 280nm et 315nm) peuvent endommager notre peau. Il est donc essentiel, lorsqu’on choisit une crème solaire de vérifier que celle-ci est efficace contre les UVA ET contre les UVB.

Quels vêtements protègent du soleil ?

Certains vêtements sont conçus pour protéger du soleil. Lorsque c’est le cas, l’étiquette mentionne un facteur de protection FP UV. Celui-ci permet d’évaluer la capacité du tissu à bloquer les rayons UV. Plus le FP UV est élevé, plus le vêtement protège du soleil. Il faut au minimum un FP UV à 15 pour que le vêtement ait une certaine efficacité. Un vêtement sec dont le FP UV est de 50 assure déjà une bonne protection.

S’il n’y a pas d’indice FP UV sur le vêtement, il est recommandé de choisir un vêtement au tissu serré. Pour évaluer l’efficacité de celui-ci, vous pouvez l’orienter vers une source de lumière. Plus le tissu est opaque, mieux c’est.

Quelles lunettes de soleil choisir ?

Les lunettes de soleil sont très importantes pour protéger vos yeux et ceux de votre enfant. Il faut choisir un modèle assurant une protection contre les UVA et les UVB. Ceci est le cas lorsque l’étiquette mentionne UV400 ou “Protection UV 100%”.

Comment choisir un chapeau efficace ?

Pour assurer une protection efficace, un chapeau doit protéger la tête, le visage, les oreilles et le cou. C’est pourquoi il faut privilégier les chapeaux à large bord. Les casquettes n’offrent pas une protection suffisante. Il est important aussi de s’assurer que le tissage du chapeau est suffisamment serré. Lorsque vous le placez devant une source lumineuse, plus il est opaque, mieux il protègera.