Équipe du professeur Tom Vanden Berghe (2022)

Équipe du professeur Tom Vanden Berghe (2022)

Description du projet

  • Titre du projet : Studying the epigenetic regulation of ferroptosis in high-risk neuroblastoma
  • Année de sélection : 2022
  • Institution : UAntwerpen
  • Montant octroyé : 462 400 €
  • Durée du financement : 4 ans

 Tom Vanden Berghe Uantwerpen

Le neuroblastome est la tumeur maligne extra-cérébrale la plus fréquente chez les nourrissons et les jeunes enfants. Plus de la moitié des patients atteints de neuroblastome sont considérés comme étant à haut risque. Ces enfants présentent un pronostic sévère, répondent peu aux traitements ou rechutent. Il est donc urgent de développer de nouvelles stratégies de traitement. Récemment, dans notre laboratoire, nous avons découvert une nouvelle approche visant à détruire les neuroblastomes agressifs résistants aux thérapies chez les souris en induisant littéralement un processus de rouille (c’est-à-dire d’oxydation du fer) dans les cellules cancéreuses. Ces dernières sont dépendantes du fer pour se développer rapidement, mais, tout comme dans la nature, cela augmente le risque de développement de rouille. Il est bien connu que les facteurs environnementaux, mais aussi le traitement lui-même, peuvent modifier chimiquement le code génétique, entraînant l’apparition d’une résistance, y compris éventuellement contre le développement de la rouille.

L’objectif de ce projet est de comprendre comment ces petites modifications chimiques du code génétique peuvent affecter le fonctionnement de ce processus de rouille dans le neuroblastome et comment nous pouvons l’inverser.