Équipe du Professeur Jo Van Ginderachter (2020)

Équipe du Professeur Jo Van Ginderachter (2020)

Description du projet

  • Titre du projet : Selective elimination of tumor-infiltrating regulatory T cells via IL-1R2 targeting
  • Année de sélection : 2020
  • Institution : VUB
  • Montant octroyé : 445 991 €
  • Durée du financement : 4 ans

Equipe du Professeur Jo Van Ginderachter photo

L’immunothérapie en tant que traitement du cancer vise à stimuler les cellules de notre système immunitaire pour qu’elles attaquent les cellules cancéreuses. Cependant, un obstacle majeur est la présence dans la tumeur de types de cellules qui suppriment l’immunité anti-tumorale. Les cellules T régulatrices (Treg) en sont un exemple typique. Toutefois, l’élimination complète des Treg dans l’organisme n’est pas envisageable, car ces cellules sont également cruciales pour la prévention des maladies auto-immunes. Dans ce projet, nous nous concentrons sur l’IL-1R2 (récepteur-2 de l’Interleukine-1) comme marqueur des Tregs infiltrants dans la tumeur (tiTreg), mais pas des autres Tregs. Nous étudierons la fonction de IL-1R2 dans les tiTreg.  Nous produirons également des nanocorps (petits fragments d’un anticorps dérivé de lamas) contre l’IL-1R2 de la souris et de l’homme, dans le but de bloquer la fonction des cellules T régulatrices dans la tumeur ou d’éliminer ces cellules de l’organisme. Ce traitement anti-IL-1R2 pourra ensuite être associé à une thérapie par points de contrôle immunitaires (une forme d’immunothérapie dans laquelle le frein des lymphocytes T est désactivé afin qu’ils puissent attaquer les cellules cancéreuses). Ce projet pourrait déboucher sur une nouvelle thérapie anticancéreuse ciblant les tiTregs.